On se penche sur le sacro-saint thème des codes vestimentaires en entreprise, qui revient souvent dans nos discussions avec nos clientes : “Vous savez, il y a des codes dans mon activité professionnelle, je ne peux pas m’habiller comme je veux”. Alors, les codes : sujet qui fâche ?

Nous avons interrogé un panel de clientes, et nous leur avons demandé tout ce que nous voulions savoir sur les codes

Les questions étaient les suivantes : avez-vous des codes vestimentaires dans votre entreprise ou votre activité professionnelle ? Lesquels ? Est-ce que vous les percevez comme une contrainte, ou au contraire vous les avez intégrés dans votre style ?

Toutes les personnes interrogées reconnaissent l’existence de codes en entreprise et en milieu professionnel. Ces codes régissent ce qu’on est censé porter ou pas porter, et varient selon bien sur le secteur et la profession. ils peuvent se cumuler : par exemple une chasseuse de têtes de dirigeants nous explique que dans sa profession, il existe un double code ! On cotoie des dirigeants donc on est tenu d’avoir une stature de dirigeant. Et qui plus est, on est dans un rôle de prestataire, donc on se doit de rester dans un registre sobre et classique.

Un ressenti mitigé par rapport aux codes vestimentaires

Certaines les apprécient (1/3 du panel des interviewées), trouvant que l’existence de codes apporte une harmonie esthétique et de l’élégance bienvenue;

Mais la majorité (2/3 des personnes interrogées) perçoit ces codes comme quelque chose de plutôt contraignant, qui les limite dans leur possibilité de s’exprimer. Elles trouvent cela parfois difficile à vivre, voire un peu triste.

Du coup, la réaction naturelle va être pour la majorité des personnes, de se conformer très strictement aux codes, avec presque une peur de s’en écarter et de commettre un faux pas ou une erreur. C’est le cas pour 70% des clientes interrogées qui avouent mettre entre parenthèse leurs goûts pour aller travailler, et ‘garder pour le week-end’ leurs tenues préférées.

Entre les codes qui nous restreignent et la nécessité de se démarquer, comment faire ?

Rien d’étonnant de ce fait, à ce que beaucoup de femmes en entreprise disent ne pas parvenir à réellement imprimer leur personnalité dans leur style, soit parce qu’elles se trouvent bridées par les codes, soit parce qu’elles n’ont pas d’idée ou tout simplement pas le temps. Dans ce cas souvent elles tentent malgré tout d’exprimer leur personnalité et leur touche personnelle, le plus souvent en portant des chaussures colorées, ou des accessoires comme les bijoux

Elles sont un petit 30% en revanche à mettre un point d’honneur, à non pas casser, mais réinterpréter les codes à leur façon, en introduisant dans leur tenue une touche qui leur est propre et qui n’appartient à personne d’autre. Cela passe par la construction de véritables stratégies vestimentaires : par exemple, le mélange des styles (introduire une pièce non classique ou très féminine dans un look corporate); le détournement (utiliser une pièce ou un accessoire de manière non conventionnelle) ou l’affirmation d’une originalité par les couleurs; ou encore le choix de pièces fortes et remarquables. Il existe une multitude de stratégies possibles, qui nécessitent un savant dosage pour savoir se démarquer sans détonner. Le point commun entre ces femmes ? Elles aiment créer leur look, et elles y prennent du plaisir chaque matin. Et force est de constater qu’au boulot…. elles assurent, tout simplement !

Pour savoir si vous êtes plutôt Claire Underwood, Jessica Pearson ou Dona Paulsen, il faut avoir vu les séries House of Cards et Suits, que nous vous recommandons pour la force de leurs personnages féminins !

Un grand merci à toutes celles qui nous ont consacré leur temps précieux pour répondre à nos questions !